Mozilla se joint à Stanford pour lancer le concept "Cookie Clearinghouse"

Jeudi 20 juin 2013, par webmaster // CONFIDENTIALITE

Ce matin, Brendan Eich (directeur technique de Mozilla) a annoncé qu’ils travaillaient avec le CIS (Center for Internet and Society) de Stanford pour développer le projet de "Cookie Clearinghouse". Ce projet offrira aux utilisateurs de Firefox, Opera et autres navigateurs un service indépendant permettant de régler les problèmes de confidentialité liés aux cookies tiers d’une manière rationnelle, transparente et cohérente. Une réunion publique qui apportera des informations complémentaires se tiendra le 2 juillet.

Les sites internet peuvent placer de petits fichiers appelés "cookies" sur l’ordinateur de l’internaute et certains type de cookies peuvent être utilisés pour recueillir des informations sur l’utilisateur sans son consentement. Le "Cookie Clearinghouse" va développer et maintenir une liste blanche et liste noire pour aider les internautes à faire des choix liés à la vie privée au gré de leur naviguation. Le "Clearinghouse" permettra d’identifier les cas où le suivi est effectué sans le consentement de l’utilisateur, comme les sites tiers que l’utilisateur n’a jamais visité.

Pour établir ces listes, le "Cookie Clearinghouse" se base sur un comité qui comprend des individus issus des sociétés de navigateurs dont Mozilla et Opera Software, des chercheurs académiques sur la vie privée, ainsi que des personnes ayant des compétences dans des petites entreprises et dans le droit européen. Ce conseil consultatif continuera d’évoluer au fil du temps.

Il n’est par exemple pas exclu que le public puisse participer à la conception de ces listes.

Les développeurs web des navigateurs seront alors en mesure de choisir d’intégrer ces listes dans les options de confidentialité qu’ils offrent aux utilisateurs. Les sites internet des sociétés utilisant des cookies classés dans la liste noire auront la possibilité de demander la révision de leur classification au comité "Clearinghouse".

D’après Aleecia M. McDonald, directrice de la vie privée au CIS :

« Les internautes commencent à comprendre que leurs activités en ligne sont étroitement surveillées, souvent par des entreprises dont ils n’ont jamais entendu parler auparavant. Mais actuellement les internautes n’ont pas les outils dont ils ont besoin pour faire des choix de vie privée en ligne. Le "Cookie Clearinghouse" créera, maintiendra et publiera des informations objectives. Les éditeurs de navigateurs Web pourront choisir d’adopter les listes que nous publierons afin de fournir de nouvelles options de confidentialité à leurs utilisateurs."

Le projet "Clearinghouse" est en quelque sorte une évolution du projet initial "Do Not Track". Celui-ci a fait prendre conscience aux utilisateurs la manière dont les cookies traceurs sont utilisés par les sites web (et par des tierces parties non affiliées) et de quelle manière sont transmises les données issues du comportement individuel de l’utilisateur.